top of page
  • Photo du rédacteurPERSONA

OPERA MULTI STEEL // Les Passions tristes

Dernière mise à jour : 1 mai 2023

par Paskal Larsen


Avec Norma Loy, Trisomie 21, le groupe de Bourges Opera Multi Steel, fait partie des groupes new-cold wave- gothic-electro-indus français des années 80 encore en activité, avec à ce jour et la nuit, la publication de 13 albums, dont le nouveau titré : Les Passions tristes. Certes Guerre Froide s’est remis en piste au courant des années 2000 et Martin Dupont vient de réapparaitre avec un nouvel album titré Kintsugi, mais Opera Multi Steel n’a pas lâché prise depuis 1983, année de leur mise en route, avec en prime le même line-up : Franck Lopez (voix, guitare acoustique, flûtes, synthés, boite à rythme), son frère Patrick L. Robin (voix, percussions, mélodica) et Catherine Marie (synthétiseurs, basse, voix). Au programme de l'opus Les Passions tristes, 13 morceaux où « haine, fanatisme, peur irrationnelle, colère, remords incontrôlés, mensonge, violence, ressentiment, obsessions mortifères, regrets envahissants » (extrait du dossier de presse), sont évoqués, sans heureusement tomber dans le négatif cérébral plombant. Au contraire, la musique électro synth wave est limite légère, presque pop, avec sa tonalité électro, permettant à certains moments de lâcher prise pour danser. Le morceau A La Messe ou aux Vêpres en est un bon exemple, avec sa mélodie qui a l’allure d’un hit pour passer une bonne soirée électro goth. Pour les fans du groupe, si l’électro a ici une belle présence (on pense un peu à Gary Numan), le côté Gothic, messe païenne de minuit est toujours de la partie. Ainsi en 2023, après 40 années de bonnes vibrations, Opera Multi Steel est plus en forme que jamais. C’est sûrement le froid au contact de la veille pierre des chapelles, églises et cathédrales qui conservent ce groupe, ici au meilleur de leur création artistique, tant musical que visuel (pochettes, clips). Le beat électro mélangé au rituel médiéval est magnifiquement dosé et efficace à l’oreille. En prime, les textes en français donnent une touche encore plus personnelle et unique au groupe. Il y a un morceau qui a pour titre Triomphale, c’est clair ce mot est tout destiné à Opera Multi Steel, ici en Etat de Grâce.


(Wave Records / young and cold records) – 17 février 2023





Chronique du précédent album D’une Pierre deux tombes ici :

142 vues0 commentaire

Comments


bottom of page