top of page
  • Photo du rédacteurPERSONA

THE WILD CLASSICAL MUSIC ENSEMBLE & LEE RANALDO // Hell Gate


©Camille Cooken


La Belle Brute est un label lillois qui édite des artistes art brut, singuliers. A ce jour, le label a publié plusieurs disques sonores de Jean-Louis Massous (1950-2020), un habitant du lot, qui a vécu à partir de 1973 dans une forêt, où il a creusé des kilomètres de tranchées, de galeries souterraines, de gouffres en déterrant d’immenses pierres qu’il a déplacé. Il a également enregistré des centaines de cassettes avec des discours bien perchés. Autre sortie étonnante du label, c’est l’album Aucun mec ne ressemble à Brad Pitt dans la Drome composé par le collectif Astéréotypie qui a prit naissance il y a une dizaine d’année à l’IME (Institut Médico-Educatif) situé à Bourg La Reine. Ainsi, pas étonnant de retrouver aujourd’hui sur La Belle Brute, le groupe belge The Wild Classical Music Ensemble qu’on a découvert avec le festival Sonic Protest, puis sur le label Born Bad qui a publié deux albums. Ce groupe composé d’artistes en situation d’handicap mental, interprète une musique brute, sauvage, touchante et sincère. Avec leur nouvel album titré Hell Gate, The Wild Classical Music Ensemble ont un invité de luxe, en la personne de Lee Ranaldo, ex guitariste et performer du groupe noise Sonic Youth. Pendant deux jours, Lee Ranaldo et les turbulents musiciens et chanteurs en rage, en nage de The Wild Classical Music Ensemble ont improvisés de la musique dans l’Art Studio du plasticien John Tahon, autour de ses sculptures géantes.

Comme le dit Lee Ranaldo dans le dossier de presse : "Ça me rappelle mes débuts avec Sonic Youth quand on était ouvert à tout. On essayait n'importe quelle idée qui nous passait par la tête pendant nos répétitions. On dit toujours qu'il n'y a pas de mauvaise note, et c'est encore plus vrai ici que dans tout autre groupe". Leur complicité est une naissance jouissive, comme le rendez-vous d’une première rencontre, la création d’un nouveau groupe, la découverte d’une nouvelle terre, où l’on se sent à l'aise, comme à la maison. Le résultat donne un album tendu, avec trois morceaux free noise et no wave d’une durée de 33 minutes. On sent de la souffrance dans la voix, mais aussi de la joie pour communiquer, de lâcher prise. Ici le mot « Free », prend tout son sens. Si la période des guitares de Confusion In Sex (1983) et Evol (1986) de Sonic Youth vous manque, il est clair que Hell Gate avec une touche John Zorn et de Lydia Lunch saura apaiser vos oreilles exigeantes du Fond du cœur (titre du 2ème morceau), sans être obligé de vous enfermer dans une capsule en fer (voir la photo de la pochette réalisé par Johan Tahon).


Paskal Larsen


©Camille Cooken



Hell Gate (La Belle Brute) – 17 février 2023




THE WILD CLASSICAL MUSIC ENSEMBLE & LEE RANALDO seront en concerts à partir du 15 mars 2023


135 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Yorumlar


bottom of page